Dans mon précédent article je vous faisais découvrir le dernier né de chez Ma Petite Fabrique, la robe Augustine dans sa version babydoll que j'aime d'amour!! Il a fallu qu'elle passe à la machine à laver, sinon, je la porterais encore...Elle est tellement confortable!

Je reviens aujourd'hui vous montrer ma seconde version que j'ai cousue dans la foulée tellement j'ai adoré les versions cintrées que j'ai pu voir pendant le shooting à la Vieille Charité ou sur Insta (#robeaugustine).

Après moult hésitations concernant le tissu (Augustine est le genre de patron qu'on imagine dans presque tous les tissus de son stock), j'ai choisi un voile crépon, mais pas n'importe lequel! Un voile de chez Volaje, madame!!

C'est  une marque qui m'inspire beaucoup. Et - mais ce qui va suivre doit rester entre vous et moi- qui revend deux ou trois fois par an, les restes de tissus de la collection passée. (Chut! c'est un sercret!)

Aug10

Lorsque ces ventes sont annoncées sur leur compte Insta, je me mets une alerte pour ne pas les manquer.

blog18aug2

Pour coudre cette merveille avec plus de facilité, je l'ai allègrement amidonnée et tout s'est bien passé. Je l'ai doublée avec un voile de coton du marché et j'ai utilisé des boutons de chez Tissus + (j'ai fait 3 magasins avant de trouver la bonne taille et la bonne couleur).

blog12

blog7

Bien sûr, pour mon 1.52 m je l'ai raccourcie de 7 cm et de 4 cm pour les manches. 

blog9

Cette version est plus bohème que la précedente par sa longueur et sa coupe, c'est ce qui m'a décidée pour ce tissu. J'aime beaucoup le boutonnage devant mais pour celles qui voudraient s'en passer, il est facultatif. Il faut d'ailleurs prévoir 13 boutons pour cette Augustine!

PB060963

blog11

PB060970

blog14

aug4

 En ce qui concerne le volant du bas, le patron prévoit de le couper en 4, ce qui implique une couture aux mlieux devant et dos. Pour éviter cette couture, j'ai réduit la largeur du volant de quelques centimètres afin qu'il rentre dans la laize pliée en deux. Je trouve que ça ne  dénature pas la silhouette générale de la robe.

blog5

Une chose est sûre, avec ce patron, il y en a pour tous les goûts. Pour la version cintrée, on peut aussi imaginer de la faire plus courte en retirant le volant du bas et pour l'été, il est possible de la faire manches courtes (incluses dans le patron) voire sans manches. En tous cas, je suis ravie de mes deux versions.

Et vous? Vous êtes plûtôt babydoll ou cintrée?

L'avantage, c'est qu'on n'est pas obligées de choisir!

Je vous embrasse.

Nadège ♥♥♥