Bonsoir!

Aujourd'hui, je ne vais pas vous parler couture ni de chirurgie esthétique, en fait, mais de bricolage.

Il y a bien deux ans, une amie de ma mère me sachant amoureuse de la couture, m'avait gentiment offert cette travailleuse dont elle ne se servait pas. J'étais ravie, cela faisait monter ma collection à 2 travailleuses! J'en possède une autre qui est en meilleur état et  que je préfère laisser telle qu'elle est pour le moment. 

DSC_3631

Cet été je me suis finalement décidée à la rénover.

Je l'ai donc entièrement démontée puis poncée avant le la repeindre en gris bleu.

Le pied noir ne me plaisais pas alors j'ai opté pour une bombe argentée, et, comme les poignées étaient très abimées, j'en ai acheté 4 de cette même couleur.

Enfin, j'ai tapissé le fond des boîtes avec une chute de papier peint style années 70, que je gardais sans savoir ce que j'en ferais. Pour ce faire, j'ai utilisé ma colle décopatch, la même que pour mes coquilles et mes boîtes même si le papier peint est beaucoup plus épais.

DSC_3650

DSC_3656

DSC_3651

DSC_3657

C'était une expérience pleine d'enseignements!

D'abord, j'ai appris qu'il ne fallait pas peindre quand il fait trop chaud. Eh oui, j'ai fait ça la semaine de canicule qu'on a eu fin juillet, vous vous souvenez??  :~

Bizarrement, la peinture a eu un peu de mal à sécher et quand j'ai remonté la travailleuse, alors que j'avais attendu le temps indiqué sur le pot, là où les "boîtes" se touchent, elles se sont un peu collées et la peinture s'est abîmée.

Ensuite, j'ai ré-assemblé les boîtes ensemble avant de fixer la partie en bois au pied en fer forgé. Sauf qu'avec les "charnières", la travailleuse est trop large pour reprendre sa place. Moralité, si vous avez ce genre de travailleuses à retaper, il faut d'abord assembler la boite du fond au pied avant de poursuivre le montage!

DSC_3659

DSC_3655

Je vous souhaite une bonne soirée et une bonne reprise à ceux qui travaillent demain. Bises!